Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Tannerie artisanale de la rue De Saint-Vallier

L’occupation Robitaille-Gauvreau (1774-1835)

L’analyse zooarchéologique des ossements trouvés dans l’arrière-cour indique un régime carné à base de bœuf, de porc et de mouton. La majorité des coupes de mouton étaient dispendieuses. Divers volatiles figuraient également au menu : poulets, tourtes, oies, canards, dindes. Des indices laissent croire qu’on faisait l’élevage du poulet. Plusieurs espèces de poissons régionaux garnissaient aussi la table : esturgeon, meunier, doré, etc. Le thé et le vin faisaient, semble-t-il, partie des habitudes de consommation des occupants, comme l’indique la présence de coupes de verre, de bouteilles et de théières.

L’occupation Hallé-Patry (1835-1875)

Le régime carné est similaire à celui de la période précédente. Les quartiers de viande provenant de coupes économiques sont toutefois plus nombreux. Le poisson paraît mésestimé puisqu’on a recueilli seulement un ossement de morue. La consommation de vin, de spiritueux, de bière et de thé est attestée par la présence de coupes de verre, de bouteilles et de théières. L’inventaire après décès de François Patry mentionne une cafetière et un moulin à café.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.