Patrimoine

L’archéologie à Québec

Site Cartier-Brébeuf

1535-1536 : l’hivernage de Jacques Cartier

Les expéditions de Jacques Cartier (Saint-Malo, 1491 – Saint-Malo, 1557) sont menées sous la protection du roi de France. Elles ont pour but la découverte de richesses et d’une nouvelle route vers l’Asie. Cartier remonte le fleuve Saint-Laurent lors du voyage de 1535. En septembre, il se fixe sur la rivière Saint-Charles, non loin du village iroquoien de Stadaconé.

Cartier visite ensuite Hochelaga et est de retour le 11 octobre. Il hiverne en bordure de la Saint-Charles, où un fortin entouré de fossés a été construit pour abriter ses navires. L’hiver est très dur et 25 hommes meurent du scorbut. On présume que les corps ont été ensevelis dans une fosse commune à proximité ou à l’intérieur du fortin. L’explorateur regagne la France le printemps suivant.

Stadaconé

1625-1800 : résidence des Jésuites et métairie

Les Jésuites obtiennent la concession de la seigneurie de Notre-Dame-des-Anges le 10 mars 1626. La construction de leur première résidence débute l’été de la même année. Samuel de Champlain (Brouage?, ? – Québec, 1635) et Gabriel Sagard (France, ? – France, 1636) mentionnent qu’ils se sont établis à l’emplacement de l’hivernage de Cartier.

Les missionnaires jésuites occupent les lieux jusqu’à la prise de Québec par les frères Kirke en 1629. À leur retour en 1632, ils réparent les constructions et ouvrent un « séminaire » à l’intention des jeunes Amérindiens. Au cours des années 1640, la résidence de la rivière Saint-Charles perd de son importance au profit du nouveau collège bâti à la haute-ville. Elle reste néanmoins le centre d’une importante seigneurie et formera le noyau de la métairie de Notre-Dame-des-Anges.

Collège des Jésuites

1800-1959 : des activités artisanales et industrielles

Durant cette période, plusieurs entreprises artisanales et industrielles s’installent à l’embouchure de la rivière Lairet : briqueterie, forge, scierie et chantiers navals.

1959 à aujourd’hui : un lieu de commémoration et d’interprétation

Le terrain aujourd’hui occupé par le lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf est cédé au gouvernement fédéral en 1959; le parc commémoratif est ouvert au public en 1972. La maison Dorion-Coulombe fait partie du réseau Maisons du patrimoine de la Ville de Québec. Elle accueille le Centre d’interprétation de la rivière Saint-Charles.

© Ville de Québec, 2020. Tous droits réservés.