Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Poterie de Cap-Rouge

Henry Howison, principal fondateur de la poterie de Cap-Rouge, était commerçant de vaisselle depuis 1855. L’entreprise Henry Howison & Co., d’abord située à la haute-ville, s’installe en 1858 à la basse-ville (à l’intersection des rues Saint-Paul et Dalhousie aujourd’hui). Elle vend des articles importés et de fabrication canadienne.

En mettant sur pied la poterie de Cap-Rouge en 1860, Howison désire concurrencer les importations qui envahissent le marché en produisant à moindre coût des céramiques de bonne qualité et d’utilisation courante. En cela, il se trouve aussi à rivaliser avec les artisans potiers locaux.

Avant de se lancer dans l’aventure, il visite plusieurs poteries en Angleterre. Les deux fours qu’il fait construire sont comparables à ceux utilisés à la même époque dans les manufactures anglaises de Stoke-on-Trent. Les pièces fabriquées imitent des types communs produits en Grande-Bretagne, aux États-Unis et ailleurs au Canada.

Les fouilles archéologiques à la poterie de Cap-Rouge ont permis de mieux connaître l’architecture du bâtiment principal, les techniques de construction des fours et la production de la manufacture.

Briqueterie Landron-Larchevêque et ateliers de potiers de la rue De Saint-Vallier

La poterie

Selon le devis de construction, le bâtiment principal mesurait 100 pieds (30,48 m) sur 50 pieds (15,24 m) et avait deux étages et une cave. Il était en bois et reposait sur des pilotis.

Les fouilles ont livré des traces des semelles de la construction et des solives du plancher, de même que les fondations des trois fours en brique. Elles révèlent que l’édifice a été allongé de 20 m pour l’ajout du troisième four.

Èvolution architecturale de la Poterie de Cap-Rouge.

Dessin Ville de Québec, adapté de La poterie de Cap-Rouge 1860-1892, p. 38.

Les fours

Les trois fours en brique étaient à tirage ascendant, mais présentaient des variantes. Ils étaient entourés d’un dallage briqueté afin de prévenir les incendies.

Les archives indiquent que les pièces étaient protégées pendant la cuisson par des récipients en céramique réfractaire, appelés cazettes.

Brique réfractaire ayant pu servir à la construction du four ou du dallage.

Poterie de Cap-Rouge, collections archéologiques de la Ville de Québec, photographie Ville de Québec.

 

La production

La manufacture de Cap-Rouge a produit un grand nombre de pièces aux formes diverses imitant des types céramiques et des modèles populaires. Les deux dépotoirs renseignent sur la vaisselle et sur les objets domestiques qui y ont été fabriqués.

Ces objets sont en terre cuite fine jaune. La pâte est recouverte d’une glaçure transparente plombifère (Yellow Ware) ou d’une glaçure brune au manganèse (Rockingham Ware). Quelques pièces présentent une glaçure au plomb mouchetée de brun.

Les poteries à glaçure transparente sont décorées de bandes d’engobe blanc et coloré ou plus rarement d’un revêtement intérieur d’engobe blanc ou de motifs moulés. Celles à glaçure brune sont ornées de motifs moulés.

La production se décline en plusieurs formes : assiette, bénitier, beurrier et « réfrigérateur à beurre », bol, bouteille, cafetière, chandelier, chope, coquetier, coupelle, crachoir, cruche à bière, cuvette, gobelet, jarre, moule à gâteaux, moutardier, pichet, plat de service, porte-savon, pot à conserves, pot à tabac, pot de chambre, salière et poivrière, saupoudroir, soucoupe, tasse, théière. La collection est représentative de cette variété.

On a aussi rassemblé certains accessoires de potier : matrice pour la fabrication de moules d’assiettes, moule de bols, tests d’engobe et de glaçure, boudin d’argile et supports d’enfournement.

Bol de type Yellow Ware.

Attribué à la poterie de Cap-Rouge, collection de la Société historique du Cap-Rouge, photographie Ville de Québec.

Bol de type Yellow Ware.

Attribué à la poterie de Cap-Rouge, tiré de Jacques Blais, La poterie et la céramique au Québec, 2009, reproduit avec la permission de l’auteur, collection Blais-Giroux, photographie Jean-Louis Tirman.

Tasse de type Yellow Ware.

Attribuée à la poterie de Cap-Rouge, tiré de Jacques Blais, La poterie et la céramique au Québec, 2009, reproduit avec la permission de l’auteur, collection Blais-Giroux, photographie Jean-Louis Tirman.

Beurrier de type Yellow Ware.

Attribué à la poterie de Cap-Rouge, tiré de Jacques Blais, La poterie et la céramique au Québec, 2009, reproduit avec la permission de l’auteur, collection Blais-Giroux, photographie Jean-Louis Tirman.

Pot de chambre de type Yellow Ware.

Attribué à la poterie de Cap-Rouge, tiré de Jacques Blais, La poterie et la céramique au Québec, 2009, reproduit avec la permission de l’auteur, collection Blais-Giroux, photographie Jean-Louis Tirman.

Rebords de pots de chambre de type Yellow Ware.

Poterie de Cap-Rouge, collections archéologiques de la Ville de Québec, photographie Ville de Québec.

Pichet de type Rockingham Ware portant le motif Cup Tossing.

Poterie de Cap-Rouge, collection de la Société historique du Cap-Rouge, photographie Ville de Québec.

Dessous du pichet précédent portant les initiales du potier Honoré Delisle et la date 1876.

Poterie de Cap-Rouge, collection de la Société historique du Cap-Rouge, photographie Ville de Québec.

 

Pichet de type Rockingham Ware portant le motif de losanges et palmettes dit « ananas ».

Attribué à la poterie de Cap-Rouge, tiré de Jacques Blais, La poterie et la céramique au Québec, 2009, reproduit avec la permission de l’auteur, collection Blais-Giroux, photographie Jean-Louis Tirman.

Théière portant le motif Rebecca au puits soumis à la première cuisson seulement.

Poterie de Cap-Rouge, collection de la Société historique du Cap-Rouge, photographie Ville de Québec.

Couvercle et bec de théière ou de cafetière de type Rockingham Ware.

Poterie de Cap-Rouge, collections archéologiques de la Ville de Québec, photographie Ville de Québec.

Couvercle soumis à la première cuisson seulement.

Poterie de Cap-Rouge, collections archéologiques de la Ville de Québec, photographie Ville de Québec.

Supports d’enfournement.

Poterie de Cap-Rouge, collections archéologiques de la Ville de Québec, photographie Ville de Québec.

Supports d’enfournement.

Poterie de Cap-Rouge, collection de la Société historique du Cap-Rouge, photographie Ville de Québec.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.