Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Morrin Centre

Les fouilles archéologiques ont livré peu d’information sur la redoute Royale, entreprise en 1712 par Josué Dubois Berthelot de Beaucours (1662, France – 1750, Montréal) et achevée en 1717 par Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry (Toulon, 1682 – Québec, 1759).

Les plans de ce dernier montrent que des modifications ont été apportées aux ouvertures entre 1716 et 1727. La redoute subira d’autres transformations au fil du temps, notamment en 1744 et en 1772. Elle est démolie en 1808 pour faire place à la prison de Québec.

Plan de la redoute Royale.

Attribué à Beaucourt, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM 3DFC441C.

Plan de la redoute Royale.

Attribué à Beaucourt, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM 3DFC441C.

Profil et élévation de la redoute Royale. Josué

Josué Dubois Berthelot de Beaucourt, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM 3DFC442C.

Plans, profils, élévations et développement de la redoute Royale.

Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, 15 octobre 1716, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM 3DFC396C.

Plans, profils, élévations et développement de la redoute Royale.

Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, 15 octobre 1716, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM 3DFC396C.

Plans, profils et développement de la redoute Royale.

Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, 2 novembre 1727, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM COL/F3/290/90.

Plans, profils et développement de la redoute Royale.

Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, 2 novembre 1727, Archives nationales d'outre-mer, France, FR CAOM COL/F3/290/90.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.