Québec, l'accent d'Amérique

Patrimoine

L’archéologie à Québec

Maison des Jésuites

L’emplacement de la Maison des Jésuites présentait de grands avantages pour les populations amérindiennes : anse bien abritée, possibilité de s’adonner à la pêche, présence d’un ruisseau et promontoire d’où l’on pouvait surveiller le va-et-vient sur le fleuve.

Des groupes amérindiens ont pratiqué des activités de taille de la pierre sur le Platon durant la préhistoire. Un seul foyer a été identifié, mais près de 3 000 éclats et plusieurs outils ont été recueillis. On remarque l’utilisation de chert et de grès d’origine locale. Quelques outils caractéristiques peuvent être rattachés aux périodes 5 500 à 3 000 ans AA (Archaïque récent) et 3 000 à 2 400 ans AA (Sylvicole inférieur).

Un cimetière amérindien contemporain de la mission Saint-Joseph se superposait à l’occupation préhistorique. Certaines sépultures pourraient toutefois être plus anciennes. L’existence de ce cimetière était déjà connue au début du 19e siècle et, en 1854, un éboulement a mis à nu des ossements, des débris de colliers et d’autres ornements. La partie basse du site a aussi livré des objets de facture amérindienne dont certains pourraient remonter à la préhistoire.

Pointes trouvées sur le platon de Sillery.

Maison des Jésuites, collections archéologiques du ministère de la Culture et des Communications, photographie Ville de Québec.

© Ville de Québec, 2016. Tous droits réservés.