Patrimoine

L’archéologie à Québec

Cimetières de la basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec

1657-1855 : les cimetières Sainte-Famille et Sainte-Anne

Les cimetières Sainte-Famille et Sainte-Anne ont été respectivement utilisés de 1657 à 1841 et de 1691 à 1844. Le cimetière Sainte-Famille a vraisemblablement été créé pour remplacer le premier cimetière de Québec, situé côte de la Montagne. On peut supposer que la plupart des enterrements faits entre 1657 et la création du cimetière Sainte-Anne ont eu lieu à cet endroit. La superficie des deux cimetières a changé au cours de leur histoire et les sols ont connu des bouleversements.

Un dépouillement des actes de sépulture de la paroisse de Notre-Dame-de-Québec laisse croire qu’à partir de 1783, au plus tard, le cimetière Sainte-Anne a été réservé aux enfants de moins de 10 ans. Un plan de 1842 désigne les deux lieux de sépulture par l’appellation « Cimetières des enfants ».

Situé aux abords de l’Hôtel-Dieu, le cimetière des Picotés a aussi été un important lieu d’inhumation. À l’automne de 1702 et durant l’hiver suivant, ce cimetière nouvellement ouvert a accueilli les victimes de l’épidémie de petite vérole ou « picote ». Deux agrandissements successifs, en 1815 et 1823, en font le plus grand et le principal lieu d’inhumation de la paroisse de Notre-Dame-de-Québec.

Autour de la cathédrale de Notre-Dame-de-Québec, les cimetières Sainte-Famille et Sainte-Anne sont représentés par des croix.

Détail du Plan de la ville de Québec, capitale de la Nouvelle-France, levé au mois de Septembre 1693, Archives nationales d’outre-mer, France, FR CAOM 3DFC356B.

Les cimetières Sainte-Famille et Sainte-Anne en 1714.

Plan du séminaire de Kebec en Canada 1714, Archives nationales d’outre-mer, France, FR CAOM 3DFC389C.

1855 à aujourd’hui : la disparition des cimetières publics du Vieux-Québec

En 1855, les inhumations intra-muros sont interdites pour des raisons de salubrité et les cimetières publics sont bannis. L’archéologie est un moyen privilégié pour connaître ces cimetières qui ont aujourd’hui complètement disparu du paysage urbain et pour avoir un aperçu de l’état de santé des paroissiens de Notre-Dame-de-Québec.

© Ville de Québec, 2020. Tous droits réservés.